3 signes qui montrent que le contenu du blog de votre site n'est pas assez bon

Renforcer la présence et la visibilité en ligne de votre entreprise et améliorer ses classements dans les moteurs de recherche pour des mots-clés cruciaux ne peut se faire sans un contenu de qualité. Vous avez des doutes sur la qualité du contenu de votre site internet ? Voici 3 éléments qui indiquent indubitablement que vous devez revoir votre stratégie de contenu. 

1) Vos articles abordent toujours une seule et même idée du début à la fin 


Qui n'a jamais cliqué sur un article au titre prometteur et au premier paragraphe accrocheur avant de se rendre compte très rapidement que l'article en question n'est pas du tout à la hauteur de ce que l'on attendait ? Il est rempli de détails insignifiants et de répétitions inutiles, sa conclusion est sans intérêt et il se termine sans avoir tenu ses promesses.  

L'un des aspects les plus compliqués du travail d'écriture est d'intégrer une nouvelle section ou un nouveau sujet à son texte. En effet, lorsque le temps est venu de passer à un nouveau paragraphe, il n'est pas rare d'avoir soudainement plein d'inspiration pour le paragraphe précédent. Vous vous retrouvez alors à écrire et à développer la même idée jusqu'à atteindre la limite sacrée de 1000 mots. Comme vous avez atteint votre objectif en termes de nombre de mots, vous vous dites alors que votre production est prête à être publiée et que vous pouvez passer à l'article suivant. Ce processus d'écriture débouche généralement sur la création d'articles déséquilibrés et peu aboutis que personne n'a envie de lire. 

Les rédacteurs de contenu expérimentés sont conscients de ce problème et savent que l'on a tous tendance à procrastiner. Mais comment parviennent-ils à contourner ce problème ? La réponse tient en un mot : planification. Commencez par exemple par rédiger vos en-têtes H2 afin de donner une structure à votre texte et d'en concevoir le squelette. Vous saurez ainsi exactement où vous allez et vous passerez plus facilement d'une idée à l'autre. Si vous n'arrivez pas à faire le plan de votre texte parce que vous ne savez pas quoi écrire, ne vous en faites pas, nous allons y venir. 

2) Vous n'avez jamais soumis vos articles à l'oeil critique d'une autre personne  


Souvenez vous que vous être l'ambassadeur de votre blog : si vous n'en parlez pas, si vous ne le défendez pas, personne ne le fera. Faites en la promotion et demandez à des personnes dont vous vous fiez au jugement de le lire et de vous dire ce qu'elles en pensent. Cela vous permettra de vous faire une meilleure idée de la façon dont votre blog est perçu par vos visiteurs et de repérer rapidement des erreurs ou des éléments manquants à côté desquels vous étiez passé. 

Si vous n'avez pas envie de partager votre blog parce que, au fond de vous, vous ne savez pas vraiment ce que vous faites, pensez à aller faire un tour sur le site de vos concurrents. Les utilisateurs de rankingCoach peuvent utiliser l'application pour trouver et surveiller le site internet de leurs principaux concurrents. Vous intéresser à ce qu'ils ont écrit vous permettra d'avoir une meilleure idée de ce qui se fait dans votre secteur et des attentes que peuvent avoir vos clients. Prenez donc le temps de lire leurs articles, mais aussi d'autres articles sur les mêmes sujets. Cela vous donnera pleins de bonnes idées d'éléments à ajouter à vos contenus existants ou en création et vous inspirera peut-être à écrire des articles sur des sujets auxquels vous n'aviez pas pensé. Pensez donc à entrer le titre de votre article dans la barre de recherche Google afin de voir les résultats que vous obtenez.  

3) Vous intégrez beaucoup trop de mots-clés dans votre contenu  


C'est bien de voir un blog d'entreprise bien écrit avec des mots-clés placés aux bons endroits, mais ce n'est pas parce que votre objectif est d'attirer des visiteurs par le biais des moteurs de recherche que les mots-clés sont plus importants que tout le reste. Si le contenu pour lequel vous voulez vous classer est tellement rempli de mots clés qu'il en devient répétitif, ennuyeux ou difficile à lire, cela nuira également à votre référencement.  

La lisibilité de votre contenu fait en effet partie des facteurs dont Google tient compte pour établir ses classements. Googlebot est assez performant pour faire la différence entre un contenu généré de façon automatique et un contenu bien pensé et bien écrit. Il peut également repérer les fautes d'orthographe et de grammaire. 

Ne perdez donc pas votre temps avec des contenus de mauvaise qualité : ils ne vous aideront pas à séduire Google et encore moins vos visiteurs. Qui ferait en effet confiance à un site rempli de textes mal écrits et pleins de fautes ? Vous courrez donc le risque que, sitôt arrivés sur votre page, les internautes la quittent pour trouver l'information qu'ils cherchent ailleurs. Le fait que vos visiteurs ne restent pas sur votre site a une influence négative sur un autre facteur de classement : votre taux de rebond.

Afin d'échapper à ces problèmes, évitez tout simplement d'intégrer le même mot-clé dans chacune de vos phrases. Si vous ajoutez intelligemment vos mots-clés dans vos en-têtes et à quelques endroits du contenu de votre texte, cela devrait suffir, surtout si vous structurez vos en-têtes H2 sous forme de questions que les internautes sont susceptibles d'entrer dans Google pour faire une recherche. 

Vous avez encore des doutes ? Vous ne savez pas si vos formulations sont assez naturelles ? Lisez votre article à voix haute ou utilisez des logiciels de lecture de textepour vous faire une meilleure idée de la façon dont votre texte sonne. Si, après avoir retiré tous vos mots-clés en trop, il ne vous reste pas grand chose, prenez le temps de réfléchir aux raisons pour lesquelles vous écrivez cet article. Les contenus écrits dans le but d'améliorer le référencement d'un site internet sont en général bien plus efficaces lorsqu'ils servent à offrir aux clients une solution aux problèmes qu'ils rencontrent ou aux questions qu'ils se posent.  

Une entreprise qui vend des pneus de vélo pourrait par exemple envisager d'écrire un article dont le titre serait "Les meilleurs conseils pour trouver les pneus d'hiver parfaitement adaptés à votre VTT". 

Lorsque l'auteur de cet article a fini son texte, il ne doit pas mesurer la réussite de son contenu au nombre de mots-clés qu'il a réussi à y intégrer, mais il doit plutôt se demander si la personne qui cherche à acheter des pneus d'hiver pour son VTT a désormais toutes les informations dont elle a besoin pour faire son choix. Peu importe la forme, le canal ou le contenu que vous choisissez, vous devez toujours comprendre dans quel objectif vous écrivez et atteindre cet objectif si vous souhaitez que votre écriture soit efficace. Ne vous contentez donc pas d'écrire aussi vite que possible ou de ne vous concentrer que sur l'aspect plus technique de la rédaction SEO et pensez à vos clients et à leur offrir un contenu qui leur sera utile.  

Nous espérons que cet article vous a aidé à améliorer le contenu de votre site. 

Essayez rankingCoach gratuitement dès maintenant


Vous souhaitez plus de contenu sur le marketing digital ?  

Découvrez les articles ci-dessous : 



Réussissez en ligne

L’application de marketing digital tout-en-un pour les petites et moyennes entreprises

DÉCOUVREZ-EN PLUS
Bon: 75 € Coupon
Bon: 75 € Coupon
Blog upsell - directories

28 Oct, 2020