Continuer à se former grâce à son blog, et rester compétitif

Alors que l'information est désormais disponible dans votre poche où que vous soyez et à n'importe quel moment, il pourrait être tentant de se dire qu'il ne sert plus à rien d'apprendre.

Et pourtant ... Pendant ce temps, les machines ne chôment pas : le " machine learning" bat son plein. Alors si les machines gardent le cap en matière d'apprentissage, ne devrions-nous pas insister nous aussi ?
Comment faire, à l'aube de la prochaine décennie de 2020, pour continuer à se former et rester compétitif ?

Nous allons voir comment le blogging, une pratique qui a fortement évolué depuis ces dernières années, est une alternative particulièrement intéressante et pertinente pour vous permettre de rester un professionnel confirmédans votre domaine.


Un softskill recherché : apprendre à apprendre.

Le savoir s'uniformise entre tous les candidats


Pour se former, les formations en ligne ne manquent pas, on peut en trouver des dizaines sur la plupart des sujets. Mais quelle qualité offrent-elles vraiment ? Comment s'assurer que le contenu sera à la hauteur de la page de vente qui les promeut ?

Et qu'en est-il des diplômes ? Même si en France la valeur du diplôme a encore une petite signification, c'est de moins en moins le cas dans les pays anglosaxons. Avec 20 à 25% d'une classe d'âge qui sort à Bac+5, les jeunes candidats se ressemblent tous, et les recruteurs ne savent plus reconnaitre la valeur d'une école par rapport à une autre. Les jeunes diplômés ont tous une expérience à l'étranger, des participations dans des associations étudiantes, des masters spécialisés ... Chaque case de la check-list du bon petit étudiant prêt pour le grand CDI est correctement cochée.

Le savoir, comme on le définissait autrefois, n'est plus un facteur différenciant. Quand un collaborateur était un vrai rustre, mais qu'il savait tout sur tout, on disait de lui que c'était un rustre avec une très fine expertise. Et on passait sous silence son comportement exécrable.

Aujourd'hui, tout le monde sait tout de façon uniforme, et ce collaborateur est un rustre, tout simplement. Qui n'a plus sa place dans l'entreprise.

C'est pourquoi les recruteurs attachent désormais plus de poids aux compétences issues de l'intelligence émotionnelle. La capacité à travailler en équipe, la conscience collective, l'ouverture d'esprit, etc.

Mais d'un commun accord, la compétence qui retient le plus l'attention est la suivante : la capacité d'apprendre à apprendre.

Alors comment faire pour développer ce softskill très apprécié ?


Vers une autre manière d'apprendre

Vous vous dites qu'en sortant de l'école, il faut continuer à vous former pour rester dans la course, et continuer de suivre ce qui se fait dans votre branche.

Vous mettez en favori de votre navigateur les sites qui font référence dans le domaine. Éventuellement vous achetez des revues ou lisez des publications plus spécialisées.

Au début, vous êtes plutôt assidu, vous gardez un goût pour l'apprentissage. Et puis avec le temps, vous perdez peu à peu le fil. Vous lisez de moins en moins les flux RSS de vos sites préférés. Et surtout vous constatez que l'information étant disponible en quelques mots clés bien choisis dans un moteur de recherche, vous pourrez toujours trouver rapidement ce que vous cherchez.

Finalement, après quelques mois ou quelques années, vous ne vous formez plus comme vous auriez aimé le faire au départ.

La raison est simple : rien ne vous oblige à réellement vous impliquerdans l'apprentissage. Il vous manque une force externe pour vous y inciter.

Cette force, c'est votre blog.


Avec un blog, vous avez un devoir d'apprendre

La nécessité de créer son propre contenu

En créant votre propre blog, vous allez vous imposer de devoir produire quelque chose. Et cela change tout ! 

Créer un blog est aujourd'hui d' une simplicité enfantine. Si vous utilisez par exemple une plateforme comme Wordpress.com, il suffit de quelques clics.

Et le blog n'est plus l'apanage des recettes de cuisine ou des récits de voyage. Tous les sujets peuvent être bloggés.

A vous de trouver la thématique qui vous convienne pour exprimer votre point de vue et vos analyses sur les sujets qui vous passionnent.

La force du blog, ce sera de vous obliger à rédiger des articles, à produire une synthèse de plusieurs publications sur un sujet pointu, à écrire quelque chose d'unique et qui vous ressemble.

C'est un moyen très simple de vous tenir au courant des meilleures tendances dans votre secteur. En effet, en ayant le but de rédiger un article sur une thématique précise, vous irez vous informer par ailleurs pour regrouper un maximum de connaissances. En d'autres termes, vous serez en train d'apprendre.

En publiant votre propre contenu, vous proposez votre travail pour à peu près ... tout le monde ! C'est la magie d'Internet.

Ainsi, à travers les commentaires, ou en dialoguant avec les autres blogueurs, vous serez en mesure d' échanger sur les dernières tendances ou innovations de votre domaine

En créant votre blog, vous continuez de vraiment vous former, et vous restez compétitif.

L'importance d'être bien référencé

Bien entendu, plus vous serez lu, plus vous aurez des interactions et de l'intérêt dirigé sur votre travail, et plus cela vous poussera à écrire et produire du contenu précis et engagé.

C'est ici qu'intervient la notion de référencement naturel, pour que vos articles soient correctement analysés par les moteurs de recherche. Ainsi, un lecteur intéressé par des mots-clés pourra être rabattu vers votre blog et découvrir vos points de vue.

Si vous décidez de blogger sur des sujets confidentiels, en suivant quelques règles de base, vous n'aurez pas de mal à vous faire référencer correctement et assez vite.

En revanche, sur des mots-clés plus concurrentiels, votre blog risque d'être noyé dans la masse d'Internet. C'est dommage, car le fait d'être lu vous pousse à écrire, et par là-même à devenir compétitif dans votre milieu, comme nous l'avons vu précédemment.

La documentation ne manque pas sur la Toile pour s'intéresser aux bonnes pratiques du référencement, le « SEO » pour Search Engine Optimisation : l'optimisation par les moteurs de recherche.

Un site comme rankingCoach peut également vous aider à promouvoir correctement votre blog à travers les Google, Yahoo, et consorts.

Une ouverture vers le travail en freelance et sur son auto-promotion

Vers une société de freelancing

En Europe c'est encore balbutiant, mais aux Etats-Unis le travail salarié est en forte baisse au profit du travail en freelance. Chacun est amené à devenir son propre patron. Qu'on le veuille ou non, ce qui a lieu aux Etats-Unis finira par traverser l'Atlantique ...

Dans cette optique, votre blog sera votre meilleur allié. En effet, un blog lu et reconnu pour son expertise et la qualité de son contenu est une excellente carte de visite.

En tant que freelance, vous pouvez mettre en avant vos précédentes missions ou demander des recommandations. Mais un blog a l'avantage de parler pour vous. C'est en quelque sorte votre vitrine.

En créant maintenant votre blog sans plus attendre, vous prenez déjà de l'avance sur les conditions du marché du travail à venir. Les places prises aujourd'hui vaudront sans doute chères plus tard ! Et toute la visibilité que vous aurez obtenue vous donnera une sérieuse longueur d'avance.

En effet, dans une société qui marche aux commentaires et aux étoiles, à la façon des produits vendus sur Amazon et des appartements sur AirBnB, votre profil, votre meilleur CV pourrait bien être votre blog.


Le blog comme meilleur outil d'auto-formation

Nous l'avons vu, posséder un savoir ne suffit plus. Ce qui va vous différencier, c'est votre capacité à continuer à apprendre et à vous former.

Mais dans la masse de savoir disponible, une simple lecture est peu efficace. Cela ne permet pas de rentrer en profondeur dans les sujets, ce n'est qu'un survol.

Pour véritablement rentrer dans une analyse plus aboutie, la tenue d'un blog est une alternative très pertinente. La création et la maintenance d'un blog sont désormais particulièrement aisées, et ne demandent aucune compétence en informatique.

En bloggant, vous allez créer votre propre contenu. Cette opération est bien plus bénéfique en termes d'apprentissage.

Non seulement elle vous force à vous immerger dans des domaines précis, mais elle vous ouvre la porte à des échanges plus poussés avec vos lecteurs et vos confrères blogueurs.

Par ailleurs, dans un contexte de marché du travail qui tend à se tourner vers le freelancing, votre blog sera votre fer de lance pour prouver la valeur de votre travail.

C'est une activité qui demande de l'engagement, mais le retour sur investissement est énorme. Vous améliorez chaque jour votre expertise, et vous restez compétitifaux yeux des recruteurs. 

Dans ce marché qui évolue, votre visibilité aura une importance capitale. Et quoi de mieux qu'un blog qui fidélise plusieurs centaines de lecteurs pour asseoir votre légitimité

Alors, prêt à créer votre blog dès aujourd'hui ?

Auteur :
Matthieu, du blog Simplement dans le bon sens
Je cherche par ce blog à vous reconnecter à votre bon sens, tout simplement ! Votre bon sens sera votre meilleur allié pour trouver des solutions, et des solutions simples de surcroît.

Améliorer votre
classement Google!

Réussissez en ligne