Pourquoi le référencement local donne l’avantage aux PME et pas à Mcdonald’s 

Que vous soyez plutôt du type cheese burger classique ou burger vegan au tofu, il y en a pour tous les goûts. Depuis quelques années, il faut dire que les burgers ont la cote. Entre janvier 2004 et Juillet 2019, le nombre de recherches pour le mot "burgers" a été au moins multiplié par dix aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. Durant la même période, le nombre de recherches au Royaume Uni a lui été multiplié par cinq environ. 

Le seul pays anglophone étudié qui n'est pas concerné par cette hausse généralisée est l'Inde, mais ce pays à une culture culinaire extrêmement différente et près de la moitié de sa population est végétarienne. Il serait intéressant de voir si le nombre de recherches pour le terme "burgers" augmentera dans les années à venir avec l'arrivée et la généralisation de nouvelles variétés de burgers sans viande. 

Malgré cet engouement mondial pour les burgers, Mcdonald's, l'une des icône en la matière, voit depuis plusieurs années ses recettes diminuer. Vous vous dites peut-être que la marque perd ses clients au profit de l'un de ses concurrents, Burger King par exemple. Cependant, il faut savoir que même si Mcdonald's perdait la moitié de ses recettes, la chaîne resterait le plus gros vendeur de burgers au monde. Burger King et les autres ont donc encore de sacrés progrès à faire avant d'arriver à un tel niveau.  

On pourrait également attribuer ce déclin à la gestion de l'entreprise, à l'arrivée des écrans pour passer commande ou à ce burger et ces frites de chez Mcdonald's exposés en Islande et à peine décomposés alors qu'ils datent de 2009.

Ces facteurs ont peut-être joué un petit rôle, mais il faut savoir qu'aujourd'hui, nous vivons à une époque bien différente d'il y a quelques années et une marque établie comme McDonald's aura beau faire tout ce qu'elle veut, il y a peu de chances qu'elle parvienne à atteindre des chiffres de croissance similaires à ceux qu'elle avait autrefois. Une étude réalisée récemment par Nielsen indique que 92% des consommateurs mondiaux ne se considèrent pas comme étant loyal aux marques. Le consommateur moderne ne se satisfait plus des grandes marques des années 1990. Il veut plus que cela, il cherche à vivre une expérience et se tourne vers des entreprises de proximité. 54% des consommateurs essaient d'acheter essentiellement local. Les habitudes de consommation ont changé et l'on a développé une nouvelle culture alimentaire : on donne aujourd'hui plus d'importance à la personnalisation et au local et l'on ne veut plus manger de pain ayant contenu à une époque des produits chimiques utilisés dans la fabrication de tapis de yoga..    

La mort des grandes marques 


Si les personnes qui font une recherche Google pour le terme "Burgers" ne se rendent pas dans les restaurants dans grandes chaînes de fast food, mais où vont-ils ? La réponse à cette question est simple : même dans les petites villes, on retrouve généralement un ou deux restaurants locaux qui proposent d'excellents burgers. Les entreprises locales ont réussi à tirer parti du changement de valeurs des consommateurs. 

On veut du local 


Une étude réalisée récemment par Deloitte sur l'alimentation de demain a permis d'identifier deux catégories démographiques clés en pleine croissance : les consommateurs soucieux de manger éthique et les consommateurs soucieux de l'environnement et du bien-être. Ces deux groupes de consommateurs font particulièrement attention à l'origine et à la composition de leur nourriture. Ils veulent encore aller au restaurant, mais ils souhaitent vivre une expérience plus personnalisée et ils veulent soutenir les commerces locaux. Ils veulent encore des burgers, mais ils s'intéressent à la viande bio et aux options végétariennes. Ces consommateurs sont en train de créer une "demande pour une nourriture produite et préparée localement, ce qui favorise l'émergence de milliers de petits restaurants". Les petites entreprises locales sont en effet plus à même de répondre à leurs exigences et préférences parce qu'elles sont plus connectées à leur communauté locale et parce que les consommateurs sont d'accord de payer plus pour leurs produits.  

Un avantage pour les PME 


Même si les grandes chaînes de restauration rapide souhaitent s'approprier ce nouveau marché en pleine expansion, il leur faudra des années avant de parvenir à réformer leur chaîne d'approvisionnement. Par ailleurs, la qualité et la fraîcheur des aliments attendus par les consommateurs entraînera automatiquement une augmentation des prix, ce qui risquerait de faire fuir leurs clients actuels qui sont très attentifs à leur porte monnaie et beaucoup moins à la composition de la nourriture. Les PME sont beaucoup plus flexibles et ont donc une meilleure capacité d'adaptation, c'est pourquoi elles peuvent s'inscrire rapidement et efficacement dans la tendance actuelle. 

Nouvelles technologies  


Si les consommateurs consomment et achètent davantage local aujourd'hui, c'est aussi en partie à cause de l'évolution des technologies et d'internet. Avant l'arrivée des GPS sur les smartphones, la plupart des gens se contentaient des artères commerciales principales lorsqu'ils cherchaient un endroit où se restaurer. Les loyers dans ces rues étant généralement très élevés, il est impossible pour des petites entreprises de s'implanter à cet endroit. Les smartphones nous ont donné accès à toutes les parties de la ville, ce qui a permis aux petites entreprises des rues moins commerçantes d'attirer elles aussi des clients. 

L'émergence du référencement local a également aidé ces entreprises à faire connaître leurs produits à de nouveaux clients qui y étaient totalement étranger et à se créer une solide réputation auprès de leur communauté locale. Les annuaires en ligne et les sites d'évaluation comme Yelp et Tripadvisor ont donné aux consommateurs le courage et l'envie d'essayer de nouvelles choses, ce qui n'est bien entendu pas à l'avantage des grandes chaînes : votre Big Mac sera le même peu importe où vous allez.  

La décennie des PME 


Les choses sont claires désormais, tout n'est pas de la faute de Mcdonald's. Le changement dans les habitudes et les valeurs des consommateurs, ainsi que l'évolution du marketing digital ces 10 dernières années ont complètement transformé le paysage du secteur de la restauration et de l'hôtellerie. Grâce au référencement local, les petites entreprises peuvent désormais réussir même si elles ne se situent pas dans les principales rues commerçantes et, grâce aux sites d'évaluation, les consommateurs n'ont plus peur de tester de nouveaux restaurants ou de nouveaux produits. Les smartphones ont fait de nous des aventuriers et des explorateurs téméraires. Nous voulons vivre des expériences, consommer des produits de qualité et créer des connexions. Cette décennie est plus que jamais la décennie des PME ! Alors sortez et allez soutenir vos PME préférées !  

Merci d'avoir lu cet article de notre blog ! 

Vous avez besoin d'aide avec votre stratégie de référencement local ? 



Envie de plus d'articles sur le marketing digital ? Lisez aussi :



Réussissez en ligne

L’application de marketing digital tout-en-un pour les petites et moyennes entreprises

DÉCOUVREZ-EN PLUS
Bon: 75 € Coupon
Bon: 75 € Coupon

15 Jul, 2020